AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cem Pope

avatar

Messages : 25
Inscrit(e) le : 25/03/2017
Age : 24 yo.
Status : collapse.

MessageSujet: (F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.   Mer 29 Mar - 9:18

adaline chopra
"together to be."


© adelaidesource.tumblr

take a chance on me
NOM › chopra, shirazi, ou un nom un peu typique. adaline, je trouve ce prénom magnifique. ÂGE › vingt-six années. MÉTIER/ÉTUDES ($) › au choix, sachant qu'elle arrive à peine en amérique et qu'elle vivait en turquie avant. STATUT CIVIL › au choix, mais je la voyais bien engaged to un jeune homme en turquie et qu'elle aurait plus ou moins fui. TRAITS DE CARACTÈRE › douce. sincère. déterminée. rêveuse. GROUPE › au choix. AVATAR › je suis tout à fait amoureuse d'adelaide kane, mais j'avais aussi pensé à emily browning (oui, aucune rapport entre les deux   ).

be a force of nature
adaline, comme cem et necla, serait originaire de turquie. je voyais bien, toutefois, une jeune femme n'ayant pas eu la vie aussi rude familialement parlant que les pope. les shirazi aurait pu être une famille relativement aisée d'antalya, avec une mère française expatriée et un père ayant fait fortune dans le milieu que vous souhaitez. elle aurait donc fréquenté les cercles fermés des expat du pays, rencontrant peut être ainsi son fiancé (qui pourrait donc avoir n'importe quelle nationalité) si vous décidez de lui en faire un etc.
sa vie est à votre guise  

disarm you with a smile
(are you with me.)
tu la regardais se mouvoir, vêtue modestement de cette chemise qu'elle t'avait volé à la dérobée dans cette penderie que vous deviez désormais partager. jamais tu n'aurais pensé qu'un jour, tu partagerais ton habitat avec elle. trop de passif, trop d'aléas, trop de temps avait coulé pour que tu puisses ne serait-ce que l'imaginer. dieu que tu l'avais aimé. dieu que tu l'avais détesté. elle avait ses longs cheveux bruns aux pointes dorés lâchés, virevoltant sur son dos recouvert de ton veston. tu rigolais, en la voyant s'énerver sur ton micro-onde qui fonctionnait à moitié. ade, attends j'arrive. tu te levais, arriver à son niveau. en fait, il faut que tu tiennes le bouton appuyé quelques secondes pour que ça se lance. tu lui montrais comment faire, elle souriait, discrètement. elle passait sa main droite dans ses cheveux. surement n'avait-elle pas l'habitude de les avoir autant à l'air libre, elle qui était arrivée il y a à peine quelques jours de turquie, là où les femmes à têtes découvertes étaient proscrites, elle qui portait le niqab jour et nuit. tu lui souriais et lui caressais le bas de la joue. ne t'en fais pas, tu es libre ici. portes fièrement ta tignasse de lionne. elle te souriait et te mettait un léger coup dans les côtes. je n'ai pas une crinière, c'est le décalage horaire qui fait que j'ai une sale tête. elle bougonnait presque, te faisant rire doucement. vous ne pouviez pas rire trop fort, necla dormant dans la chambre à coté. necla, ta soeur. necla, celle qui était venue mettre à bat dans le pays de la liberté. tu soupirais, rien qu'à y repenser. le déshonneur de ta famille. pire que le tien. elle était amoureuse, tu sais. tu fronçais les sourcils. adaline était allée s'installer à table, attendant que le plat chauffe. tu la regardais, inquiet. le garçon, qui lui a fait ça. elle l'aimait. tu ne répondais pas. à dire vrai, tu n'y croyais pas. comme toi tu m'as aimé et comme je t'ai aimé. tu fermais les yeux. elle ne pouvait pas comparer. tu soupirais. ce n'est pas possible. elle souriait. crois-tu vraiment que nous sommes les seuls à avoir été amoureux, cem? beaucoup d'autres l'ont été et.. pas comme nous nous sommes aimé. tu la coupais fermement. tu ne pouvais pas en entendre plus. elle fermait la bouche, et te regardait, le regard compatissant. et pas comme nous nous aimons encore, c'est ça? elle rigolait. elle se moquait. tu n'aimais pas. tu lui tournais le dos, regardant pas la fenêtre au dessus de ton évier. cem, je ne voulais pas te vexer.. elle se levait, s'approcher de toi et poser sa main sur ton épaule. ce contact que tu avais oublié. qui te donnait la chair de poule. tu soupirais, la haine s'évaporant dans les airs. sauf que je ne t'ai jamais touché. tu baissais la tête. tu étais énervé et chagriné par la situation de ta soeur. elle se retrouvait là, seule, sans cet homme qui l'avait engrossé, à devoir mener un combat qui n'était pas de son âge. heureusement qu'elle t'a, pour l'aider à surmonter ça. elle resserrait légèrement l'étreinte qu'elle avait sur ton épaule pour que tu la regardes. heureusement qu'elle t'a toi pour veiller sur elle. merci de nous accueillir chez toi. nous ne resterons pas longtemps. juste le temps qu'elle accouche et qu'elle se rétablisse. d'accord? tu soupirais. vous vous regardiez, de ce regard qui vous avez toujours unis. tu l'aimais. elle t'aimait. vous vous étiez toujours aimé. depuis le premier regard jusqu'au dernier. et pourtant, votre histoire n'était pas un long fleuve tranquille. vous en aviez bavé. un coup c'était toi, un coup c'était elle. jamais vous n'avez réussi à vous avoir au bon moment, au bon endroit. quand tu lui déclarais ta flamme, elle partait en courant. quand elle revenait, prête à assumer, tu lui préférais une autre qui ne l'aurait jamais égalé. un manque de chance assourdissant, qui en avait tant fait de votre idylle. vous aviez décidé de rester amis. tu la regardais, sans pouvoir défaire ton regard du sien. la tension était là, encore et toujours. tu ne l'avais jamais vu dans son déshabillé, malgré le fait que cela fasse une quinzaine d'années que tu la connaissais et que vous ayez été en couple pendant des années. jamais vous n'aviez dépassé l'étape des baisers. vous saviez que si cela arrivait, cela signifierait que vous vous donniez l'un à l'autre, à tout jamais. vos souffles s'accéléraient, tandis que vos visages s'approchaient. dangereusement. inéluctablement. alors que ton nez touchait le sien, que ses mains se mêlaient aux tiennes, le micro-onde sonna. ce ding strident qui vous sortait de votre transe. elle fit un bond en arrière, et toi aussi. vous regardiez à droite, à gauche, gênés de vous être laissés tentés. tu t'éloignais rapidement. où vas-tu? tu ne te retournais pas, prenez tes clefs et ouvrez la porte. travailler. tu claquais la porte, sonnant la fin de votre discussion. fin de l'éprouvant spectacle. mais tu savais que ce serait ça, chaque jour jusqu'à son départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adaline Chopra

avatar

Pseudo : laura.
Messages : 4
Inscrit(e) le : 29/03/2017
Age : vingt six.

MessageSujet: Re: (F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.   Mer 29 Mar - 12:10

j'ai eu un vrai coup de coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cem Pope

avatar

Messages : 25
Inscrit(e) le : 25/03/2017
Age : 24 yo.
Status : collapse.

MessageSujet: Re: (F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.   Mer 29 Mar - 12:46

OH MON DIEU. JE SUIS SUR MON TELEPHONE DONC JE GALERE A EXPRIMER MA JOIE MAIS VOILA JOTEM.
JE VAIS VIOLER TA BOITE A MP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adaline Shirazi

avatar

Pseudo : .gasoline / mégane
Messages : 5
Inscrit(e) le : 01/04/2017
Age : vingt six ans

MessageSujet: Re: (F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.   Sam 1 Avr - 14:05

Je laisse ma trace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(F) ADELAIDE KANE ~ you were the first.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEED YOU NOW :: EASY IN THE CITY :: someone like you-
Sauter vers: